Réhabilitation du moulin de l’Abbaye de Maizières

 

Le bras de la rivière surnommé « La Petite-Dheune » pénètre dans l’enceinte de l’Abbaye de Maizières et s’écoule dans un long canal de 340 mètres construit par les moines en passant par le moulin. Ce canal creusé dès la construction du monastère était réalisé en bois et les vestiges retrouvés ont été datés du 12ème siècle.

 

Le moulin existant date de cette même période et la farine de blé produite alimentait le four à pain et la boulangerie qui existaient également dans le bâtiment des dépendances.

 

Au cours des guerres de religion, l'Abbaye de Maizières est entièrement pillée et saccagée. Un inventaire du 2 novembre 1604 constate que le moulin et la boulangerie de l'Abbaye de Maizières sont à réparer entièrement. Il faudra attendre 1666 pour qu’un nouvel abbé François Gendron indique que "le moulin ne peut plus tourner, le lit de la rivière étant comblé" et décide d’entreprendre sa reconstruction et il sera à nouveau en service en 1698 à l’emplacement actuel.

 

Du fait d’un usage progressivement à l’abandon, il sera mis hors service au cours du 20ème siècle et il ne restera plus que quelques roues d’engrenage.

 

Engagée en 2019, la réhabilitation complète du moulin en collaboration avec l’entreprise Croix spécialisée depuis plus d’un siècle dans la rénovation des moulins, permet de le reconstruire à l’identique avec les procédés et les matériaux d’autrefois.

 

Le travail engagé est titanesque et il faudra plus d'une centaine d'heures de travail manuel pour réaliser toutes les étapes de la réhabilitation du moulin de l'Abbaye de Maizières :

 

  • reconstruire la grande roue à aube avec ses bras et planches en chêne, ses jantes en acier, ses coquilles en bronze pour les paliers à arbres, ses coyaux avec bras, ses bras avec étoiles et ses aubes à fer plat
  • restaurer les différentes crémaillères, les dentures en cormier avec ses rouets de fosse, rouets de volée et hérisson
  • recréer de toutes pièces le mouton et la grande vanne ouvrière tout en chêne
  • rhabiller entièrement dans les règles de l’art les grandes meules en pierre
  • rénover les différents mécanismes d’entrainement et d’engrenage, les mécanismes de monte sacs avec poulies, cordages et courroies en cuir
  • construire un élévateur et une bluterie en peuplier pour permettre d’obtenir 3 types de farine différentes
  • et enfin remettre en eau et en service l’ensemble du moulin.

  

L’installation de l’ensemble des équipements a été réalisée sur le site au cours des mois de novembre et décembre 2020.

 

La mise en service et l’apprentissage de la conduite du moulin sera effective pendant les périodes du printemps et de l’été 2020.

 

Après la moisson de sa culture de blé bio semée pour la première fois à l’automne 2021 sur 2,5 Ha, l’Abbaye de Maizières produira et commercialisera sa première farine de blé bio à l’automne 2022.

 

On entendra à nouveau le bruit régulier de l’eau sur la roue à aube, les cliquetis des engrenages, les frottements des meules dans le silence du parc de l’Abbaye de Maizières et on sentira les effluves de parfum de grain de blé écrasé et de farine dans le moulin.

La Ferme des Gouttières de l'Abbaye de Maizières
Comment organiser son mariage en Bourgogne

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://domaineabbayedemaizieres.com/

Politique de confidentialité - Mentions légales - CGV - ©Domaine L'abbaye de Maizières - Contact - Design Magiris